Ce Foyer accueille 12 enfants de 6 à 12 ans. Ils ont été recueillis dans les rues de la capitale Port au Prince. Une sœur y travaille bénévolement quatre après-midis par semaine. Sa présence discrète et bienveillante permet aux enfants de parler, de raconter leur souffrance, leur errance.

Les plus petits ont besoin de beaucoup d’affection, ils aiment se laisser cajoler pour caresser les cheveux raides de la sœur, si insolites pour eux. Elle prend aussi chaque jour le temps de faire avec eux leurs devoirs scolaires afin qu’ils puissent réussir leurs études.

Au moment de partir, elle entend chaque soir une ritournelle : « est-ce que tu viens demain ? » Ce modeste et humble Foyer a très peu de moyens financiers. Une indemnité financière pour la sœur serait pourtant justice, environ 200 € par mois.

Partagez !

shares
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de vous offrir une meilleure expérience utilisateur.
J'ai compris !